Pourquoi et comment faire racheter son crédit immobilier en 2024 ?

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 01 février 2024

[ mis à jour le 01 février 2024 ]

SOMMAIRE

Enfin, une bonne nouvelle pour les emprunteurs : les taux de crédit immobilier amorcent leur première baisse depuis fin 2021. L'idée d'un rachat de crédit vous tente ? Saisir l'opportunité peut effectivement s'avérer judicieux pour améliorer les conditions de votre prêt. Mais attention, cette démarche n'est ni simple ni adaptée à tous les cas. Elle exige une évaluation précise des avantages et des coûts impliqués, ainsi qu'une préparation méticuleuse de votre dossier. Focus.

Qu'est-ce qu’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédits, également connu sous le nom de restructuration de crédit, consiste à regrouper plusieurs prêts existants en un seul et nouveau crédit. Cette démarche implique souvent un changement de banque, où le nouvel établissement financier rachète les crédits existants et propose un nouveau prêt plus adapté à la situation actuelle de l'emprunteur. Cette option est accessible à tous, y compris pour les crédits à la consommation, les prêts immobiliers, les retards de paiement, ou les découverts bancaires.

Les avantages ? Une baisse des mensualités, une réduction du taux d'endettement, un regroupement des dettes en une seule mensualité, et simplification de la gestion budgétaire.

Sans nécessairement avoir besoin d’un regroupement de crédits multiples, on peut faire racheter son crédit immobilier par une banque concurrente pour obtenir des conditions de financement plus favorables.

Pourquoi opter pour un rachat de crédit en 2024 ?

Le rachat de crédit est particulièrement pertinent en période de baisse des taux d'intérêt. Cette démarche est surtout avantageuse durant la première moitié de la durée du prêt, où les intérêts constituent une part importante des remboursements. Il permet de :

Le rachat de crédit s’il permet une gestion apaisée de sa mensualité peut également impliquer un coût total du crédit potentiellement plus élevé en raison de l'allongement de la durée de remboursement, et d’éventuelles pénalités de remboursement anticipé à prévoir.

Je simule mon taux d’endettement en 3 clics.

Combien coute un rachat de crédit immobilier ?

un cochon tirelire un panneau avec un point d’interrogation et des tas de pièces en or
©Andrii Yalanskyi - Shutterstock

Le rachat de crédit immobilier, bien qu'utile pour rééquilibrer un budget, implique certains coûts qui doivent être pris en compte pour évaluer son efficacité financière. Ces coûts varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment le capital restant dû, les conditions initiales des crédits en cours, et les garanties associées.

Un des principaux frais à considérer est celui des indemnités de remboursement anticipé (IRA). La loi encadre le montant de ces frais, notamment pour les prêts immobiliers où ils ne peuvent dépasser 3% du capital restant dû ou un semestre d'intérêts. Pour les crédits à la consommation, les règles diffèrent : si le crédit a été souscrit après le 1er mai 2011 et que le montant remboursé par anticipation dépasse 10 000 € sur une année, les IRA peuvent s'élever à 1% ou 0,5% du capital remboursé, selon la durée restante du crédit.

En plus des IRA, les frais de dossier représentent une autre part significative du coût total. Ces frais, qui varient généralement entre 1 et 2,10% du montant racheté, ne sont dus qu'après l'acceptation et la signature du contrat de rachat de crédit. Ils couvrent les coûts administratifs engagés par la banque pour traiter le dossier de rachat.

Les frais de garantie constituent également une dépense importante. Ils peuvent prendre la forme d'une hypothèque ou d'une caution, cette dernière étant généralement fixée à 1,8% du montant du prêt. Ces garanties sont exigées par les prêteurs pour sécuriser le remboursement du crédit.

Enfin, l'assurance emprunteur, bien que facultative, est souvent requise par les banques. Elle couvre les risques d'invalidité, de décès ou de perte d'emploi, protégeant ainsi la banque contre le défaut de paiement. Les emprunteurs ont la possibilité de choisir leur assurance, à condition qu'elle offre des garanties équivalentes à celles proposées par la banque.

Le rachat de crédit en 5 étapes

La procédure de rachat de crédit est un processus structuré qui nécessite une préparation minutieuse et une compréhension claire des différentes étapes impliquées. Selon les informations fournies par Empruntis.com, voici un aperçu détaillé de cette procédure :

1. Trouver la bonne banque

La première étape consiste à identifier l'organisme financier approprié pour le rachat de crédit. Cette étape peut être complexe car il existe de nombreux établissements offrant des services de rachat de crédits, chacun avec ses propres conditions et taux. Il est donc crucial de comparer les offres et de réaliser une simulation de rachat de crédit en ligne. L'intervention d'un courtier en rachat de crédits peut être très utile pour orienter vers l'organisme le plus adapté à vos besoins spécifiques.

2. Constituer un dossier

Une fois que vous avez choisi l'organisme financier, l'étape suivante consiste à constituer un dossier complet. Ce dossier doit inclure divers documents justifiant votre situation personnelle, familiale, financière, et patrimoniale. La qualité et la complétude du dossier sont essentielles pour accélérer le processus et augmenter les chances d'approbation du rachat.

3. Trouver la bonne assurance

Bien que l'assurance pour un rachat de crédits ne soit pas obligatoire, elle est fortement recommandée et souvent exigée par les organismes financiers. Cette assurance protège contre les aléas de la vie qui pourraient affecter votre capacité de remboursement. La loi Lagarde permet de choisir une assurance différente de celle proposée par l'organisme de rachat, offrant ainsi la possibilité de réaliser des économies.

4. Signer l'offre de rachat de crédits

Après la validation de votre dossier par l'organisme financier, une offre de rachat de crédit vous sera proposée. Vous disposerez alors d'un délai de réflexion (10 jours pour un rachat de crédit hypothécaire et 14 jours pour un rachat de prêts à la consommation) pour accepter l'offre.

5. Déblocage des fonds

Une fois l'offre acceptée et le contrat signé, l'organisme financier procèdera au déblocage des fonds. Ces fonds seront utilisés pour solder vos crédits et dettes en cours. Vous n'aurez alors plus qu'un seul crédit à rembourser, avec des mensualités réduites, un taux d'endettement plus bas, et une durée de prêt allongée.

Quels documents prévoir pour un rachat de crédit immobilier en 2024 ?

les mains d’une femme à chemise rose qui trient des dossiers
©kenchiro168 - Shutterstock

Pour mener à bien une demande de rachat de crédit, la constitution d'un dossier complet et détaillé est essentielle. Ce dossier doit fournir à la banque ou à l'organisme financier une vision claire de votre situation financière et personnelle. Voici une liste enrichie des documents nécessaires pour un rachat de crédit en 2024 :

Dans le cadre d'une demande de rachat de crédit, au-delà des documents financiers et d'identification, il est également important de fournir des informations complémentaires qui peuvent influencer l'évaluation de votre dossier.

Si vous êtes propriétaire, il est essentiel d'inclure des documents relatifs à vos biens immobiliers, tels que l'acte de propriété et des estimations récentes de la valeur de vos biens. Ces informations permettent à la banque d'évaluer votre patrimoine et de mieux comprendre votre situation financière globale.

Par ailleurs, les contrats d'assurance liés à vos prêts en cours sont également importants. Ces documents donnent un aperçu des couvertures d'assurance que vous avez souscrites et des coûts associés, ce qui aide la banque à évaluer les risques liés à votre demande de rachat de crédit.

Enfin, votre situation familiale peut avoir un impact significatif sur votre capacité de remboursement. Des documents tels que le livret de famille, un jugement de divorce ou tout autre document pertinent permettent à la banque de comprendre votre contexte familial. Ces informations peuvent influencer les conditions de votre rachat de crédit, notamment en termes de montant empruntable et de durée de remboursement. Il est donc crucial de fournir des informations précises et à jour pour permettre une évaluation complète et juste de votre demande.

Exemple de rachat de crédit immobilier à Rennes avec Soazig et Guirec

Soazig et Guirec ont contracté un prêt immobilier pour acheter une maison neuve dans le quartier de Baud-Chardonnet à Rennes en octobre 2023. Le crédit est de 300 000 euros à un taux de 4.20%, étalé sur une période de 25 ans. Leur mensualité pour ce prêt s'élève à environ 1 701 euros. Un an après, en 2024, ils envisagent un rachat de crédit. Bien que le capital restant dû ait légèrement diminué, pour simplifier, nous considérerons qu'il est toujours de 300 000 euros. La durée restante de leur prêt est de 24 ans.

Notre catalogue de logements neufs à Rennes

Avec un rachat de crédit au taux de 3.9%, leurs mensualités seraient recalculées. Pour un prêt de 300 000 euros sur 24 ans à un taux de 3.9%, les nouvelles mensualités seraient d'environ 1 651 euros, ce qui représente une légère diminution par rapport à leurs mensualités initiales.

En ce qui concerne les frais annexes du rachat de crédit, ils comprennent :

Ainsi, les frais annexes pourraient totaliser entre 17 180 et 20 580 euros. Bien que le rachat de crédit à un taux de 3.9% offre une légère réduction des mensualités, Soazig et Guirec constatent que cette économie mensuelle ne compense pas suffisamment les frais supplémentaires. Dans leur cas, une renégociation du crédit serait nettement plus profitable.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur