La référence de l’immobilier neuf depuis 35 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Rennes.
9h - 20h du lundi au samedi
IMMO9 sur france
Dossier spécial Loi Pinel
Nos partenaires
fermer
L’immobilier neuf à Rennes : nos experts passent sur France 2 !

Rennes bâtit de plus en plus de tours

Une nouvelle tour au sein de la ville de Rennes

Les gratte-ciels sont de plus en plus nombreux sur le sol français. Cette fois-ci, c’est la ville de Rennes qui opte pour la construction de tours d’une vingtaine d’étages. L’une prend place dans le quartier Thabor Saint-Hélier, la seconde est une cité universitaire située dans le quartier Villejean Beauregard.

La tour du quartier Thabor Saint-Hélier

La première pierre de ce projet immobilier, situé dans le quartier Thabor Saint-Hélier, a été posée en février 2017. Il s’agit d’un ensemble immobilier composé de trois bâtiments, dont l’un d’eux est une tour de 17 étages. Au total, ce sont 126 logements qui composent ce complexe immobilier, dont 46 composeront la tour. Selon les informations communiquées par le promoteur chargé de l’élaboration du projet, le prix de vente au mètre carré sera compris entre 3.600 et 3.800 €.

De plus, la maire de Rennes, Nathalie Appéré a précisé :

”Cet ensemble immobilier a pour objectif de permettre à chacun de se loger et de s’épanouir dans la ville. Au-delà d’une ambition écologique, les espaces verts permettront aux habitants de se rencontrer”

Dès lors, grâce à ce projet immobilier, c’est une nouvelle vision de la ville de Rennes qui se dessine. Cette tour se trouve, de plus, tout près de la rambla située sur la rue de la Vilaine. Un axe routier exclusivement réservé aux circulations douces (piétons et cyclistes).

La cité universitaire de 17 étages dans le quartier Villejean

La résidence étudiante du quartier Villejean

Villejean est un quartier situé au nord-ouest de Rennes où une cité universitaire de 17 étages a été construite. Cet immense complexe immobilier est pleinement opérationnel depuis l’été 2017 et regroupe pas moins de 150 logements. La tour doit accueillir un pôle santé ainsi que des locaux associatifs.

”Cette tour sera emblématique et fera écho à celle qui sera construite à Maurepas”, souligne Nathalie Appéré.

Toutefois, le chantier de cette cité universitaire s’inscrit dans le projet de la ZAC Normandie Saumurois. Un immense complexe immobilier composé de 330 logements neufs et d’une superficie totale de 4 hectares.

Fiche d’identité de la cité universitaire de la ZAC Normandie Saumurois
Nombre de logements étudiants 150
Nombre d’étages 17
Superficie de la cité universitaire 5.140 m²
coût de l’opération 10.8 M€
Architectes Urbanmakers architectes

Les tours et gratte-ciels, une tendance française ?

Rennes n’est pas la seule ville à opter pour la construction de gratte-ciels. Effectivement, les villes de Toulouse et de Bordeaux bâtissent elles aussi des tours. Pour la ville rose (Toulouse [NDLR]), c’est un immense immeuble appelé “Tour d’Occitanie” qui est en prévision de construction. Celui-ci doit devenir le point culminant de la ville et le symbole de la puissance économique de la métropole toulousaine. La “Tour d’Occitanie” prendra place au coeur du pôle d’affaires Toulouse EuroSudOuest et sera dotée de 120 logements neufs.

La Perle de l’Aquitaine (Bordeaux [NDLR]), quant à elle, prévoit l’élaboration de deux nouvelles tours. Il s’agit des tours nommées Hypérion et Silva. Des édifices construits presque exclusivement en bois. Elles prennent, toutes deux, place au sein du quartier d’affaires Bordeaux Euratlantique. Un business center installé autour de la gare Saint-Jean boostant l’activité économique de la métropole.

Pourquoi Rennes élève-t-elle des tours ?

Le plan local d’urbanisme, acté en 2004, a été le point de départ d’un vaste programme de construction immobilière :

”À cette époque, la tendance a été de standardiser les constructions sur les boulevards urbains avec des immeubles de 4 étages”, détaille Sébastien Sémeril, Président de la commission aménagement du territoire, au journal 20 Minutes.

Aujourd’hui, les mentalités ont changé et les rennais souhaitent que la ville prennent de plus en plus de hauteur et d’audace architecturale : “C’était d’ailleurs une demande des habitants qui se sont prononcés massivement dans le cadre de Rennes 2030”, ajoute l’élu. Sans viser la folie des grandeurs, puisque ces immeubles ne dépasseront pas les 50 mètres de haut.

Sources :

  • Rennes : la ville veut prendre de la hauteur - 20 Minutes,
  • Succès du Panoramik au quartier Baud Chardonnet - Ouest France
  • Urba Rennes
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Rennes
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier