La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Rennes.
9h - 19h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Rennes : nos experts passent sur France 2 !

Ma Recherche Pinel

Recherchez un bien parmi plus de 70 programmes éligibles à la loi Pinel

Quelle renaissance pour le palais du Commerce à Rennes ?

Vue depuis la place de la République

Crédit photo : Vue République @ Frey – MVRDV

Le palais du Commerce à Rennes s'apprête à connaître d’importants changements. Ce bâtiment historique du centre-ville prévoit le réaménagement de 12.000 m² de surface et la construction d’une extension entièrement faite de bois et de verre. Le bâtiment va redevenir une véritable institution commerciale du centre historique rennais. Et pour cause, de nouveaux commerces vont s’y installer, comme des enseignes sportives, des boutiques de loisirs… Un café et un hôtel y verront également le jour.

Le 5 février 2018, la municipalité de Rennes et la Poste Immo, propriétaire des lieux, ont désigné le gagnant du concours d’architecture qui devait départager les projets de requalification du bâtiment. « Renaissance », tel est le nom donné à la transformation du palais du Commerce par le duo de lauréats du concours, MVRDV et Bernard Desmoulin, associés pour l’occasion. L’opération sera portée par le groupement Frey en collaboration avec Engie Avenue.

Nathalie Appéré, la maire de Rennes, et les autres membres du jury, ont particulièrement apprécié la forte ambition de ce projet. Il transforme l’édifice en un lieu de vie, de rencontre, de partage et de transmission. La maire de Rennes entend par ce réaménagement « conforter le commerce du centre-ville », et faire de ce bâtiment un lieu de convergence entre plusieurs rues rennaises.

« Renaissance », le projet urbain du palais du Commerce

MVRDV, agence d’architecture néerlandaise, est la gagnante du concours lancé par la ville de Rennes pour la transformation du palais du Commerce. De renommée internationale, pour avoir mené des projets à travers le monde et notamment en Chine, en Corée du Sud et même en France, cette agence d’urbanisme est associée à Bernard Desmoulin, un élu à l’académie des Beaux-arts spécialisé dans la reconversion d’édifices historiques. Ils mènent ici un projet urbain ayant pour objectif de préserver les qualités patrimoniales du palais du Commerce tout en les mettant en valeur, et en adaptant l’ensemble aux besoins actuels.

Le bâtiment représente un lien fort entre le nord et le sud de la ville, c’est pour cela que les architectes prévoient d’ouvrir sa façade sud vers l’espace public afin de favoriser les relations avec les piétons. Au sein du « nouveau palais du Commerce », on trouvera les enseignes suivantes :

  • La Poste,
  • le Café de la Paix,
  • des commerces et de grandes enseignes,
  • des espaces de coworking,
  • un hôtel,
  • des espaces de formations,
  • etc.

Vue depuis la rue du Pré-Botté

Crédit photo : Vue depuis la rue du Pré-Botté © Frey – MVRDV

L’esprit du projet : faire interagir les usages et les fonctions du lieu

« Renaissance » est un projet qui a pour objectif de retrouver l’esprit initial du bâtiment. Celui dans lequel il avait été conçu par les architectes Jean-Baptiste Martenot et Emmanuel Le Ray : un bâtiment accueillant, ouvert et multifonctionnel.

Dès lors, au cœur du bâtiment, un espace central sera aménagé et il aura pour objectif de mettre en lien les différentes fonctions du palais du Commerce. C’est pour cela que de nouvelles enseignes vont investir les lieux et interagir entre-elles. Ce sera notamment le cas entre l’école de cuisine et un restaurant, ainsi qu’entre l’école hôtelière et l’hôtel ALoft.

La Poste restera

La Poste Immo est le propriétaire et l’exploitant historique du palais du Commerce. Dans le projet architectural mené par l’agence MVRDV, il est prévu que la Poste poursuive ses activités. Un bureau sera donc présent, ainsi qu’une conciergerie numérique et physique. Le palais du Commerce deviendra par là le symbole français de la capacité d’innovation du groupe.

Un exemple de mixité urbaine

« Avec notre partenaire Engie Avenue, nous sommes fiers de porter un projet exemplaire en termes de mixité urbaine, de valorisation du patrimoine historique rennais, d’activation de l’espace publique, et bien entendu de développement durable. »
Antoine Frey, PDG du groupe Frey

Le réaménagement du palais du Commerce nécessite un investissement évalué entre 80 et 100 millions d’euros. Cette évaluation tarifaire s’explique par le fait que les façades vont gagner en transparence, afin de renforcer l’aspect moderne du bâtiment. Par ailleurs, la réussite commerciale du futur palais repose aussi sur l’extension du réseau local de transports en commun. Les aménageurs misent notamment sur l’arrivée de la deuxième ligne de métro d’ici 2020.

D’ailleurs, au-delà de l’envie de créer un lieu de rencontre et de rassemblement citoyen, la renaissance du palais du Commerce nourrit de grandes ambitions commerciales. Cela se réalisera, notamment, grâce à l’installation des quinze commerces, d’espaces de travails, de restaurants et d’un hôtel.

Au total, ce sont sept cafés qui doivent ouvrir au sein du bâtiment. Ces lieux de rencontre représentent les meilleurs outils pour faire venir du trafic au sein du palais du Commerce au-delà des heures d’ouverture commerciale.

Les jardins suspendus projetés à l’intérieur du bâtiment

Crédit photo : Les jardins suspendus projetés à l’intérieur du bâtiment © Frey – MVRDV

La renaissance d’un monument emblématique de Rennes

La livraison du nouveau palais du Commerce de Rennes est prévue pour 2025. Élu « à l’unanimité par les neufs membres du jury », comme l’assure Nathalie Appéré, ce projet prévoit la conservation authentique du bâtiment tout en lui offrant une fonction commerciale centrale au sein du centre-ville rennais.

« Le jury a particulièrement apprécié la forte ambition de ce projet, conçu comme un lieu de vie, de partage et de transmission, au service des Rennais. Il respecte et valorise le patrimoine tout en proposant un ajout contemporain pertinent. »
Rémi Feredj, directeur général de la Poste Immo

La renaissance du Palais du Commerce va également s’appuyer sur sa situation géographique, au cœur des flux de circulation et à la jonction entre le nord et le sud de la ville. À travers ce projet de réhabilitation urbaine, les architectes souhaitent lui donner une fonction lui permettant de rassembler les Rennais, de devenir un point de rencontre. Il s’agit là d’une véritable métamorphose et surtout d’un retour aux sources pour ce bâtiment qui va retrouver sa vocation initiale, le commerce.

Une extension en bois et en verre

Le projet urbain du palais du Commerce prévoit le réaménagement de près de 12.000 m² de locaux intérieurs. Toutefois, le bâtiment se verra aussi adjoindre une extension en bois et en verre. Elle prendra place sur l’actuelle station de bus de la rue du Maréchal-Joffre et elle sera dotée d’un espace végétalisé intérieur.

Vue aérienne du bâtiment et de la place réaménagés

Crédit photo : Vue aérienne du bâtiment et de la place réaménagés © Frey – MVRDV

La place de la République réaménagée et la circulation repensée

Le réaménagement du palais du Commerce prévoit aussi la transformation de la place de la République et de la rue du Pré-Botté. L’objectif est de donner une place plus importante aux piétons et de délivrer le lieu de l’emprise routière, ici si importante que la place est de plus en plus monopolisée par le trafic des bus et des voitures.

« Nous allons réfléchir à un nouveau schéma de circulation. La façon de se déplacer va se modifier avec l’entrée en service de la seconde ligne de métro en 2020. La place sera donc desservie par ces deux lignes. »
Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de la métropole

lI est prévu que soient alors supprimées les voies de circulation ainsi que l’arrêt de bus de la rue du Maréchal-Joffre. Toutefois, Nathalie Appéré s’oppose à supprimer totalement la circulation des transports en commun. Elle les juge « essentiels aux déplacements urbains ».

La Vilaine redécouverte?

Les architectes de la société MVRDV ont souhaité que le palais du Commerce soit ouvert sur une partie du fleuve de la Vilaine. Toutefois, ce projet n’est encore qu’au stade de simple « idée ». Ils ont notamment imaginé la construction de gradins sur le côté nord de la rive.

Dans cette même perspective, le transfert du restaurant de la Paix sur une péniche ne pourra que renforcer le cachet du site.

Un projet déjà critiqué

Bien que la municipalité rennaise soit ravie que ce projet puisse voir le jour d’ici 2025, certains trouvent à redire et avaient d’autres ambitions pour la transformation du palais du Commerce. C’est notamment le cas de l’ancien architecte Joël Gautier.

« Il semble que l’équilibre financier ait été le critère principal. Or le palais du Commerce, dans les combles duquel avait été installée, au début du XXe siècle, l’école d’architecture de Rennes, aurait pu accueillir, au rez-de-chaussée, en sous-sol, et aussi à l’étage, un lieu dédié à la culture, à l’animation et à la détente. »
Joël Gautier, architecte

L’architecte déplore le projet retenu, et juge que le bâtiment aurait été capable d’allier commerce et culture.

Par ailleurs, l’extension prévue par le cabinet MVRDV ne lui semble pas nécessaire. Il voit en ce projet une manière d’occuper encore plus l’espace au détriment de la verdure : « Gardons la respiration et le peu de verdure qui existe. Il faut surtout travailler sur l’espace urbain, repenser la place de la République », explique Joël Gautier. Il pense et regrette que ce soit l’aspect financier qui prime dans cette réhabilitation.

D’autres organismes ont rejoint l’avis de Joël Gautier, comme L’association des Amis du patrimoine rennais ou le groupe France insoumise de Rennes métropole.

Vue depuis les quais

Crédit photo : Vue depuis les quais © Frey – MVRDV

Les Rennais divisés sur le devenir du bâtiment

L’avenir du palais du Commerce de Rennes dessine un véritable conflit intergénérationnel. Effectivement, le média Ouest-France a interrogé des Rennais pour connaître leur avis sur le devenir du bâtiment. Il en ressort que les plus jeunes semblent davantage « conservateurs » que les plus âgés. Pour exemple, deux étudiantes de 18 et 19 ans se questionnent sur l’extension et se demandent : « pourquoi rajouter une extension à un bâtiment massif ? ». Elles soulignent aussi que Rennes n’est pas en manque de commerces… Elles auraient par ailleurs préféré qu’un musée ou un lieu culturel voie le jour au sein du palais du Commerce.

Les aînés, quant à eux, restent positifs sur à ce projet urbain. Ils pensent que cette « renaissance » pourra mettre en valeur le bâtiment, qui « n’est pas utilisé par les habitants ». Ils espèrent, aussi, que cela permettra de dynamiser le commerce au centre-ville de Rennes, sans qu’il souffre des centres commerciaux situés en périphérie.

Sources :

  • « Frey remporte l'appel à projets pour la transformation du Palais de commerce de Rennes », par Matthieu Guinebault - Fashion Network.com, 14/02/2019
  • « Pour le Palais du Commerce de Rennes, ce sera MVRDV et Bernard Desmoulin » - Chroniques-Architecture.com, 12/02/2019
  • « Rennes. Palais du commerce : « La rentabilité a été privilégiée » » - Ouest-France.fr, 11/02/2019
  • « EN IMAGES. En 2025, le Palais du commerce de Rennes sera le phare du centre-ville ! », par Samuel Nohra - Ouest-France.fr, 06/02/2019
  • « Palais du commerce à Rennes. La République entièrement piétonne ? La Vilaine redécouverte ? », par Samuel Nohra - Ouest-France.fr, 06/02/2019
  • « Palais du commerce à Rennes : plus que trois candidats en lice » - Ouest-France.fr, 21/11/2018
  • « TEMOIGNAGES. Futur Palais du commerce : « Encore des magasins ? », s’interrogent les Rennais », par Virginie Enée - Ouest-France.fr, 07/02/2018
Trouvez le bien neuf idéal !
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Rennes
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte