Rennes : Les Halles en Commun, un Nouveau Souffle pour la Courrouze

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 20 juin 2023

[ mis à jour le 20 juin 2023 ]

SOMMAIRE

Les Halles en Commun de la Courrouze à Rennes, une fresque urbaine où le passé est recyclé pour esquisser l'avenir. Un lieu où le réemploi rencontre la créativité, mettant en lumière une vision innovante de l'urbanisme. Embarquez avec nous pour découvrir ce lieu unique qui mélange habilement histoire et modernité et s’érige en pionnier de l’urbanisme rennais de demain.

Passé Recyclé, Futur Réinventé : Les Halles de la Courrouze à Rennes

Les Halles en commun sont le symbole qu’une ville peut se reconstruire sur elle-même, sans artificialiser davantage nos sols »,

Nathalie Appéré, présidente de Rennes métropole.

Le projet des Halles de la Courrouze est un grand chantier urbain qui se déploie sur une superficie de 4,5 hectares, à 50 mètres d'un arrêt de métro. Il comprendra la construction de 190 logements neufs, dont certains seront dédiés à un habitat participatif solidaire et se développera sur une surface de 24 000 m², comprenant une réhabilitation de 10 500 m² des bâtiments.

Découvrez nos appartements neufs en vente à la Courrouze

La Courrouze et ses Halles : Quand le Réemploi Transforme l'Urbain

Les Halles de La Courrouze à Rennes nous plongent dans une aventure urbaine captivante. Jadis occupé par Euro Shelter, un fabricant d'unités mobiles pour les armées (fusionné avec Toutankamion en 1999), le site a vu défiler près d'un siècle d'histoire industrielle depuis 1916.

Tel un phénix jacolandais, il renaît aujourd'hui de ses cendres, transformé en un espace de vie dynamique grâce à l'initiative de Rennes Métropole et de l'aménageur Territoires.

Un projet : pilote de la ville durable...

"Les Halles en Commun", le projet des Halles de la Courrouze a été distingué dans le cadre d'un Appel à Manifestation d'Intérêt nommé "Démonstrateurs de la ville durable", initié par les ministères du Logement et de la Cohésion des territoires.

Les Halles bénéficieront en conséquence d'un financement initial de 500 000 euros de la part de l'État pour sa phase d'incubation, et pourraient recevoir jusqu'à 10 millions d'euros pour sa phase de réalisation. Ce soutien est fourni en collaboration avec la Banque des Territoires et l'Agence nationale pour la rénovation urbaine.

Dans l'acte de transformation des Halles de la Courrouze, la vision de Rennes Métropole ne se limite pas à la conversion d'un site industriel. C'est un pas audacieux vers la redéfinition de ce que pourrait être une métropole moderne et durable.

… témoin de l’histoire

En respectant le patrimoine architectural des Halles de la Courrouze, la réhabilitation donne une nouvelle vie à l'ancienne structure, tout en préservant un fragment essentiel de l'histoire industrielle de la ville. Des matériaux existants sont récupérés et réutilisés autant que possible, une démarche qui illustre l'engagement de la ville envers une économie circulaire.

… Outil de coopération

des postit jaunes rose et bleu sur lequels il est écrit économie, sociale, solidaire
© Jerome.Romme - Shutterstock

Dans ce cadre, une partie des futurs résidents pourront prendre part à la conception de leurs logements, favorisant ainsi l'émergence d'un sens accru de communauté et de solidarité.

Mais l'ambition de Rennes Métropole ne s'arrête pas là. Le projet inclut une phase transitoire dédiée à l'entrepreneuriat coopératif, un espace qui accueille d'ores et déjà diverses activités économiques, sociales et culturelles.

… et Éco-friendly.

Enfin, le projet des Halles en Commun se distingue par une attention particulière portée à l'espace public. Les voitures seront bannies, laissant place à des espaces ouverts et accessibles, propices à la rencontre et à la convivialité. Cette dimension du projet illustre bien la vision de la ville de demain telle que la conçoit Rennes Métropole : une ville qui valorise le vivre ensemble, la proximité et le respect de l'environnement.

Vous souhaitez vous installer à Rennes ou dans sa métropole ? découvrez nos programmes immobiliers neufs

La question du devenir du site s’est posée aux élus de Rennes Métropole dès que le transfert d’Euro Shelter a été acté. La réponse a été vite trouvée : il fallait évidemment aménager et réhabiliter ces 4,5 hectares en zone urbaine, faire du site un lieu de vie mixte, ouvert sur le quartier. Mais pas n’importe comment : atypique de par sa structure, son architecture, le site ne sera pas rasé mais au contraire réhabilité, restauré pour conserver ce rare témoin de notre histoire industrielle. Les bâtiments existants, dont quatre halles emblématiques, conserveront leur apparence tout en étant refaits à neuf à l’intérieur. Les matériaux seront au maximum récupérés et réutilisés.

Mehdi Teffahi, responsable de l’opération pour Territoires.
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Un laboratoire d’urbanisme transitoire

Alors que le projet de réhabilitation des lieux est en cours de réalisation, les Halles en Commun vivent déjà une métamorphose. En effet, le site est le théâtre d'une expérience d'urbanisme transitoire. Un mode opératoire qui n’est as nouveau pour Rennes Métropole qui a déjà été à l’origine de cette expérience d’urbanisme temporaire dans le cadre de la réhabilitation de l’Hôtel Dieu.

Pendant 3 à 4 ans, le site accueillera 17 structures de l'économie sociale et solidaire et de l'économie circulaire, offrant ainsi un terrain d'expérimentation pour ces structures avant que les premiers logements et espaces d'activités ne soient livrés en 2026.

La ruche active des locataires actuels

Samedi 24 juin 2023, aura lieu la deuxième édition du Festiv’Halles, l’occasion pour les acteurs en place de valoriser leurs actions avec un défilé mixte créateur et ressourcerie, des concerts et un atelier briqueterie.

Les halles bourdonnent déjà d'activité, accueillant une variété d'acteurs issus de divers secteurs tels que la ressourcerie, le réemploi, la culture et l'urbanisme. Des structures comme Bâti Récup’, L’Équipière, La Caverne et La Belle Déchette (collecte, tri et revalorisation d’objets, meubles et matériaux), qui nécessitent de grands espaces de stockage et de vente, cohabitent avec des créateurs dynamiques comme la compagnie « La centrifugeuse du poulpe », le laboratoire artistique de la compagnie de théâtre rennaise Kali & Co ou encore avec l’association ElectroniK qui organise le festival Maintenant.

Cet été, le site s'ouvre au public, invitant les visiteurs à explorer les boutiques, à se détendre sur la terrasse de Grabuge (La Gapette & La Ptite Planche) et à assister à des conférences. Plusieurs acteurs culturels majeurs ont déjà montré un vif intérêt pour le lieu, promettant un avenir des plus excitants.

Bati Récup

Bâti Récup' guide les propriétaires, les promoteurs immobiliers et les collectivités locales dans le processus de déconstruction de bâtiments et la réutilisation des matériaux de construction. En outre, ils gèrent un point de vente et de dépôt aux Halles en commun, situé à la Courrouze, afin d'optimiser le stockage et l'accessibilité des produits et matériaux recyclés.

"La Belle Déchette"

Première ressourcerie de Rennes Métropole, La Belle Déchet’ a pour mission de donner une seconde vie aux objets, meubles et matériaux. Collecte d'objets, meubles et matériaux réutilisables, tri et valorisation, vente à prix doux... les lieux sensibilisent au réemploi et à la préservation des ressources. "La Belle Déchette" déménage son pôle valorisation et sa boutique "La Réserve", au sein des Halles en Commun. Une nouvelle aventure pour l'organisation déjà présente dans le centre ville de Rennes et au sein de l’Ecopôle Sud Est , avec des locaux plus grands et une nouvelle énergie. L’équipière

Grabuge

Situé à l'entrée du site, le bâtiment de l'ancienne chaufferie, a été au cœur d'un appel à manifestation d'intérêt initié par l'aménageur Territoires. Le projet retenu ? Grabuge, est conjointement dirigé par l'association La p’tite planche, qui développe et fait connaitre depuis le palet breton depuis 2019, et par Gaspard et Martin du Foodtruck Hey Bro.

Selon Benjamin Charles de La p’tite planche qui souhaite installer ici le premier “palédrome” rennais, Grabuge aura pour rôle de "faire le pont entre l'extérieur et les halles, et d'être un lieu d'accueil pour les habitants du quartier et de Rennes". Gaspard Aillet d'Hey Bro envisage "une programmation intensive avec des événements chaque soir" et Benjamin Charles projette d'y instaurer le premier "Palédrome" de Rennes.

L’Équipière

L'Équipière est une association qui agit en tant que ressourcerie spécialisée dans le domaine sportif. Depuis sa création en 2021, elle se consacre à la récupération et à la réutilisation d'équipements, accessoires et vêtements sportifs, dans le but de promouvoir une consommation plus durable et respectueuse de l'environnement. Jusqu'à présent, elle a réussi à récupérer 6,7 tonnes de matériel sportif et propose dans sa boutique une variété d'articles pour plus de 50 disciplines sportives.

L'Équipière s'engage dans plusieurs activités, dont la récupération volontaire d'articles, le tri et la mise en valeur de ces objets, la revente à un prix abordable dans leur boutique solidaire, et des initiatives d'éducation pour encourager le recyclage et la réduction des déchets.

Chaque semaine, l'association organise des ateliers participatifs où les bénévoles peuvent contribuer à trier et vérifier le matériel sportif, réaliser de petites réparations sur les vêtements sportifs et participer à divers travaux manuels en fonction des besoins actuels de l'association.

Les nouveautés de la Courrouze

une cheffe de rayon organisant ses étals dans un supermarché U
© sylv1rob1 - shutterstock

Au mois de janvier 2023, la première superette de la Courrouze ouvrait ses portes.

Outre cette ouverture très attendue, un nouveau bar-restaurant nommé "Le KHAP" a ouvert ses portes près de la flambant neuve station Saint-Jacques-Gaité. Depuis le 2 mai 2023, cet établissement propose un concept unique qui combine restaurant, bar et traiteur. L'endroit offre une ambiance à la fois branchée et chaleureuse, offrant aux clients la possibilité de manger sur place ou d'emporter leurs plats préparés sur place à partir de produits frais.

Le KHAP propose également des plats du jour et des pizzas, ainsi que des planches apéros à partager sur de grandes tables en bois en terrasse. Les bières servies proviennent de Rennes et de Saint-Malo, et des options végétariennes sont proposées tous les jours.

Pour varier l'offre, le traiteur Thaï "L'instant thaï" s'invite chez Le KHAP deux fois par semaine, et une fois par mois, un traiteur argentin prend le relais. Ainsi, la carte du jour change quotidiennement pour proposer des plats variés aux clients.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur