Quelle réduction d'impôt Pinel à Rennes pour un investissement locatif en 2021 ?

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.
Avatar de l'auteur "Charline N." Charline N.

le 04 août 2021

SOMMAIRE

La Loi Pinel, qui soutient l'investissement locatif dans l'immobilier neuf à Rennes, s’achèvera en 2024 après 10 ans d'existence.

La fin programmée de ce dispositif se fera en douceur. Elle est amorcée à partir de 2021 avec une réduction de son champ d’application, puis les taux de défiscalisation originels diminueront chaque année un peu plus, jusqu’en 2024.

©Jerome.Romme - Shutterstock

Les principes de la loi Pinel

Depuis décembre 2014, le dispositif Pinel favorise l’investissement immobilier locatif en accordant une réduction d’impôt Pinel aux contribuables. Initialement prévu pour durer deux ans, il a été prolongé plusieurs fois jusqu’en 2024.

Dans le cadre de cette loi, les particuliers qui louent leur bien pendant 6, 9 ou 12 ans, peuvent déduire de leurs impôts 12 %, 18 % ou 21 % du montant de leur investissement. Pour bénéficier de cet avantage, le logement acheté neuf doit être situé dans une zone éligible à la loi Pinel. Les investisseurs s'engagent également à louer leur bien à un loyer inférieur au montant médian.

Les zones Pinel à Rennes Métropole

©lenisecalleja.photography - Shutterstock

La première condition, pour pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt Pinel, dans le cadre d’un achat dans le neuf, est que le bien se situe dans une des zones éligibles prévues par la loi. Ces territoires dits tendus sont impactés par la crise du logement et divisés en 5 catégories selon leurs besoins spécifiques en logements disponibles à la location et les prix des logements.

Le gouvernement a donc découpé le territoire en cinq zones : la zone A, A bis, B1, B2 et C. Ces catégories sont régulièrement révisées et, en 2017, l’État a annoncé que les villes situées en zone B2 et C ne seraient plus éligibles au dispositif.

Rennes et sa périphérie sont situées en zone B1 Pinel, qui comprend les villes de plus de 250 000 habitants et les communes proches.

Sont donc incluses dans ce zonage, les villes suivantes : Acigné, Betton, Bruz, Cesson-Sévigné, Chantepie, La Chapelle-des-Fougeretz, Chartres-de-Bretagne, Chavagne, Chevaigné, Dinard, Gévezé, L'Hermitage, Montgermont, Mordelles, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Orgères, Pacé, Le Rheu, Saint-Erblon, Saint-Gilles, Saint-Grégoire, Saint-Jacques-de-la-Lande, Saint-Malo, Thorigné-Fouillard, Vern-sur-Seiche, Vezin-le-Coquet, Pont-Péan.

Les avantages de la loi Pinel en 2021

Construire son patrimoine immobilier

Lorsque la période de location imposée touche à sa fin, le propriétaire dispose de son logement et peut s’en servir comme résidence principale, le vendre et toucher une plus-value ou bien continuer à le louer et profiter de revenus locatifs.

Louer à sa famille

La loi prévoit la possibilité de louer le bien immobilier qui bénéficie du dispositif Pinel à ses descendants ou à ses ascendants. La seule condition à remplir est que les enfants ou les parents soient situés hors du foyer fiscal du propriétaire.

Toucher des revenus locatifs

En plus de bénéficier de réduction d’impôts Pinel, l’achat d’un bien immobilier dans le cadre de ce dispositif permet de percevoir régulièrement des revenus locatifs. Il s’agit des loyers de vos locataires, qui permettent d’amortir votre emprunt.

Bénéficier d’une réduction d’impôts Pinel à taux plein

Le gouvernement a prolongé le dispositif Pinel en 2021 et jusqu’au 31 décembre 2022 en zone A, A bis et B1. Les réductions d’impôts accordées par le dispositif Pinel sont variables en fonction de la durée de location du bien. Actuellement, en 2021, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts de :

Le changement du champ d’application de la loi Pinel en 2021

Si les réductions d’impôts Pinel ne changent pas en 2021, le dispositif connaît cependant un changement dans son champ d’application. Il n’est en effet plus possible d’investir en loi Pinel sur des logements individuels, ce qui était encore le cas en 2020. La loi n’est désormais applicable que pour des logements collectifs, c’est-à-dire des immeubles et des appartements, uniquement dans l’immobilier neuf.

©oleksiy Mark - Shutterstock

La fin programmée de la loi Pinel de 2023 à 2024

Les années 2021 et 2022 sont peu impactées par les évolutions de la Loi Pinel, ce sont les deux dernières années du dispositif de défiscalisation qui vont subir des changements majeurs. Ainsi à partir de 2023, les taux de défiscalisation vont progressivement baisser.

Ci-dessous, un tableau comparatif des réductions d’impôt Pinel de 2021 à 2024 en fonction de la durée de location:

6 ans 9 ans 12 ans
2020 et 2021 12% 18% 21%
2023 10,50% 15% 17%
2024> 9% 12% 14%

En juin 2021, Sofia et Stéphane font appel à un courtier IMMO9 à Rennes pour les aider à trouver l’appartement idéal pour leur projet d’investissement locatif en loi Pinel. Ils souhaitent un appartement avec une chambre ou un studio proche des universités, afin de le proposer en location étudiante.

Ce spécialiste du marché immobilier local, leur propose trois biens répondant à leurs critères dans le quartier de Beaulieu, près du campus universitaire. Ils se décident alors pour un studio de 30 m 2, affiché à 136 000 €. Ils s’engagent à louer ce logement pour une durée de 12 ans.

Ils pourront bénéficier d’une réduction d’impôts de 28 560€ (21% du montant du bien).Si Sofia et Stéphane effectuaient cet investissement locatif en 2023, leur réduction d’impôt Pinel serait alors de 23 120€ ou bien de 19 040€ si l’opération était effectuée en 2024.

Il existe cependant quelques exceptions à la baisse des avantages fiscaux du Pinel :

Bien que la loi Pinel soit considérée comme le dispositif de défiscalisation préféré des français, elle s’achèvera en 2024. La fin programmée du Pinel se fait en plusieurs étapes à compter de 2012. Si les réductions d’impôts ne changent pas en 2021 et 2022, elles diminueront sur les deux dernières années. Il est donc encore possible de profiter des avantages fiscaux à taux plein jusqu’à la fin de 2022.

Partager sur