Rennes, véritable moteur économique de la Bretagne

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar Gilles VIDOTTO Gilles Vidotto

le 21 janvier 2021

SOMMAIRE

Portée par le dynamisme de Rennes, l'agglomération de la capitale de Bretagne est devenue l'une des plus attractives en Europe. Le résultat d'une politique ambitieuse initiée il y a plusieurs décennies et favorisée par une économie florissante et une forte démographie. Son image bénéficie notamment des grands projets des dernières années et la ville constitue désormais l'une des places où il fait bon investir dans l'immobilier neuf à Rennes.

Rennes, un bassin de l'emploi dynamique

© Oscity - Shutterstock

La métropole rennaise est réputée pour son bassin de l'emploi important, avec 19 702 établissements et 216 232 salariés répartis dans 158 communes, selon les chiffres du Pole Emploi de fin 2018. Son taux de chômage est inférieur de près de 2 % à celui de la France et de 0,5 % à celui de la Bretagne. Il faut aussi rappeler qu'elle se situe au 3e rang hexagonal en ce qui concerne le PIB.

Le dynamisme de Rennes se retrouve notamment dans la technopole Rennes Atalante, haut lieu de l'innovation et des nouvelles technologies. Elle regroupe pas moins de 300 entreprises et près de 5 000 chercheurs qui ont pour mission de contribuer au développement économique. Ses domaines d'activité concernent le numérique, l'agroalimentaire, l'environnement, la santé, la productique et la valorisation des ressources marines.

Au-delà de l'aspect économique, Rennes profite de la politique prônée par ses élus, lesquels ont misé sur la réalisation d'infrastructures et d'équipements en vue de la rendre plus attrayante. L'opération a réussi et la ville est aujourd'hui particulièrement appréciée par ses habitants.

De nombreux projets pour stimuler le centre-ville

© EQRoy - Shutterstock

L'agglomération a par ailleurs tenté de répondre aux besoins de sa population en créant un nouveau tronçon de métro. Il s'agit de la ligne B, laquelle devrait bientôt constituer une alternative crédible à l'usage de la voiture pour de nombreux habitants. La construction de ce tracé permettra à l'ensemble du métro de desservir 84 % des emplois de Nantes, et 49 % de ceux de la métropole. Il comptera quinze stations et trois parcs relais et devrait accueillir 113 000 voyageurs par jour. Son inauguration est prévue pour le 21 décembre 2020 : 73 % de la population rennaise sera alors à moins de 600 mètres d'un arrêt.

L'arrivée de la ligne B fait notamment suite à l'ouverture de la nouvelle gare multimodale de la ville bretonne. Elle a été révélée au public en juillet 2019, au terme d'un chantier colossal qui a duré quatre ans. Elle devrait bientôt recevoir 20 millions de voyageurs par an, et en particulier la ligne grande vitesse qui relie la ville à Paris en 1 heure 26 minutes. Sa construction a impliqué un investissement de 126 millions d'euros et son architecture audacieuse, avec 18 arbres de métal supportant des passerelles aériennes, a fait sensation. Ce projet important s'inscrivait dans le cadre de la Zone d'aménagement concerté (ZAC) EuroRennes, laquelle a pour dessein de briser la cassure historique entre le centre-ville et le quartier sud-gare. 1 500 logements, 125 000 m² de bureaux, 30 000 m² de commerces et 9 500 m² d'équipements seront ainsi bâtis, ces prochaines années.

Séduit par le dynamisme de Rennes, le groupe Samsic a par ailleurs lancé un programme immobilier d'envergure avec la création d'une tour de 26 étages (ou 90 mètres) et de quatre autres immeubles, qui réuniront 215 logements, un hôtel quatre-étoiles de 100 chambres, des commerces et des bureaux. L'opération implique un investissement de 120 millions d'euros et le groupe a prévu d'y baser son siège social. Sa livraison est annoncée pour 2023-2024.

Rennes, ville la plus attractive de France

© Oscity - Shutterstock

Une enquête commandée par RégionsJob, ParisJob et le cabinet Hays a récemment établi un classement des villes les plus attractives aux yeux de leurs propres habitants. Rennes a terminé en tête. Elle a été placée à la première place en ce qui concerne la qualité de vie générale et le marché du travail. Et elle a terminé sur le podium dans les domaines du dynamisme économique, du coût de la vie et des qualités de ses infrastructures.

"C’est un peu le carton plein. Rennes bénéficie d’un des plus faibles taux de chômage de France, d’une qualité de vie reconnue en Bretagne. Et elle ne connaît pas encore les difficultés subies par des métropoles de plus grande taille."

Extrait de l'article "Rennes, Nantes et Lyon, villes les plus attractives de France selon leurs habitants", publié le 11 décembre 2019 sur le site 20minutes.fr.

En octobre 2020, la Commission européenne l'a quant à elle consacrée première ville française, devant Lille, Lille, Bordeaux, Marseille, Strasbourg et Paris, et 8e ville européenne sur 83 pour sa qualité de vie. Les 700 habitants interrogés ont notamment mis en avant l'offre culturelle et sportive, les nombreux espaces verts et les services de santé à disposition. Ils ont également fait part de leur satisfaction concernant les transports publics.

Immobilier : les prix ont augmenté

© Elena Elisseeva - Shutterstock

L'agglomération a de quoi a donc de quoi plaire aux investisseurs. Et ça a été le cas, ces dernières années. Sa situation à 1h26 de la capitale a notamment attiré l'attention des Parisiens. Un certain nombre d'entre eux se sont laissés charmer par la qualité de vie et le coût de ses logements. Selon Meilleurs Agents, les prix moyens sont de 3 055 euros par m² pour un appartement et 3 556 euros par m² pour une maison. Les tarifs immobiliers de certains quartiers ont flambé, mais le marché est plutôt épargné par la spéculation et reste abordable. Boostés par le dynamisme de Rennes et en particulier par la ZAC EuroRennes, plusieurs secteurs sont en pleine expansion et laissent augurer des possibilités de plus-values.

Comment en profiter ? Rennes se situe dans la zone B1, laquelle est éligible à la loi Pinel. Et le dispositif a été prorogé jusqu'au 31 décembre 2024. Pour rappel, il permet aux particuliers qui achètent des biens neufs pour les louer de bénéficier de réductions fiscales. Les abattements peuvent atteindre 12 %, 18 % ou 21 % du montant de l'investissement, en fonction de la durée de la location (6, 9 ou 12 ans). Une très bonne façon de se constituer un patrimoine immobilier et de préparer sa retraite. Et plusieurs promoteurs immobiliers à Rennes développent des programmes répondant aux exigences du dispositif, sur l'agglomération.

Conclusion

L'agglomération rennaise bénéficie d'une croissance démographique importante et d'une économie florissante, portée par son bassin de l'emploi et la création d'un nouveau quartier d'affaires. Sa situation par rapport à Paris (1h26) et le développement de son métro séduisent notamment des Parisiens. Elle est très appréciée de ses résidents et est devenue l'une des plus attractives pour réaliser un investissement locatif.

Partager sur