Investir dans une résidence étudiante à Rennes

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 30 juin 2021

SOMMAIRE

La France compte plus de deux millions d’étudiants. Investir dans une résidence étudiante, c’est se lancer dans un marché au potentiel intéressant. Dans la métropole rennaise, la demande locative est forte et les logements dédiés aux étudiants trouvent preneur très rapidement, permettant ainsi aux personnes qui investissent dans un appartement neuf à Rennes, au sein d’une résidence étudiante, d’allier avantage fiscal et rendement élevé. Dans la région Bretagne, les étudiants représentent 20 % de la population, et la capitale bretonne se trouve en troisième position dans le classement 2020-2021 des meilleures villes étudiantes de France (source : le magazine L’Étudiant). Tour d’horizon des avantages offerts par l’investissement en résidence étudiante à Rennes.

Comment fonctionne l’investissement en résidence étudiante ?

C’est surtout la richesse de son offre en formations dédiées aux étudiants qui place Rennes en tête de liste des meilleures villes étudiantes françaises. Dans la région Bretagne, les étudiants bénéficient d’une large gamme de cursus : lettres, histoire, géographie, arts, information et communication, santé… Avec le nombre d’étudiants qui augmente chaque année, la demande locative surpasse largement l’offre. L’investissement en résidence étudiante à Rennes, une ville plébiscitée par les étudiants, assure alors aux propriétaires de trouver des locataires très rapidement.

Qu’est-ce qu’une résidence étudiante ?

Une résidence étudiante, comme son nom l’indique, est réservée aux étudiants dans l’enseignement supérieur. Il s’agit donc d’un ensemble de logements, généralement composés de studios ou de deux pièces. Les résidences de ce type sont considérées comme des résidences de services et sont souvent implantées dans des endroits stratégiques, à proximité des universités, des transports en commun, des équipements comme les salles de sport, les bibliothèques ou tout autre établissement proposant des services dédiés aux étudiants. Ces résidences doivent également proposer aux locataires différents types d’équipements fonctionnels comme une cuisine, une laverie, une salle de bain aménagée… Une résidence de service doit obligatoirement disposer de 70 % (au moins) de locataires étudiants pour être éligible à l’appellation « résidence étudiante ».

© Photographee.eu - Shutterstock

Le dispositif Censi-Bouvard

Il existe différentes lois de défiscalisation qui visent à inciter les investisseurs à se lancer dans le secteur de l’immobilier, à l’instar de la loi Pinel qui favorise l’investissement locatif dans l’immobilier neuf ou encore la loi Denormandie dans le marché de l’ancien. Le dispositif Censi-Bouvard, quant à lui, est réservé aux résidences de services, incluant les résidences étudiantes.

Le Censi-Bouvard ne concerne que le marché du neuf. Pour profiter des avantages fiscaux offerts par le dispositif, il est donc plus intéressant d’acquérir un logement au sein d’une résidence étudiante neuve. Les résidences neuves sont, d’ailleurs, très recherchées en raison du lot d’avantages qu’elles offrent (confort, économie d’énergie, modernité des équipements…). Le promoteur immobilier Kermarrec, par exemple, a décidé de mettre sur pied une résidence étudiante nouvelle génération au cœur de Rennes. Cette résidence étant sur le marché du neuf, ses logements seront éligibles au dispositif. Elle accueillera 29 logements neufs qui seront livrés au troisième trimestre 2023. La réduction d’impôt de 11 % du montant total de l’acquisition constitue le plus grand avantage du Censi-Bouvard, avec une limite d’investissement fixée à 300 000 €. Ce dispositif offre aussi aux acheteurs la possibilité de récupérer la TVA sur le prix d’achat six mois après la livraison du bien (19,6 %). Toutefois, pour bénéficier de ces différents avantages, il est impératif de respecter certaines conditions : investir dans une résidence de service, meubler le logement concerné, respecter une durée de location de neuf ans, les loyers perçus ne doivent pas être des revenus fonciers, mais des revenus BIC…

Rappel : le dispositif Censi-Bouvard, contrairement à la loi Pinel, n’impose ni plafond de ressources ni plafond de loyer.

Le statut LMNP

Dès lors qu’un propriétaire met un bien immobilier meublé en location, il peut aspirer au statut LMNP ou loueur en meublé non professionnel. Ce statut lui permet de bénéficier d’un bon nombre d’avantages en termes de fiscalité. Parmi ces avantages, on notera :

Les avantages de l’investissement en résidence étudiante

Un investissement dans le secteur de l’immobilier peut prendre différentes formes. D’après de nombreux acteurs et professionnels dans le domaine, investir dans une résidence étudiante est l’un des moyens les plus efficaces pour se constituer un patrimoine à un prix accessible, tout en complétant ses revenus. Ce type d’investissement offre un bon nombre d’avantages : une fiscalité intéressante avec une réduction d’impôts, une sécurité par rapport au versement des loyers, une augmentation de capital avec les loyers, une possibilité de revente plus attractive…

Un marché dynamique

Dans la capitale bretonne, la demande en logements est supérieure à l’offre. La situation du marché garantit ainsi la pleine rentabilité en matière d’investissement en résidence étudiante. Comme tout projet d’investissement dans l’immobilier locatif qui se respecte, bien choisir la ville où se situe le bien est primordial. Les résidences étudiantes à Rennes sont implantées dans différents quartiers. La métropole rennaise présente une grande palette d’arguments de poids : un cadre de vie idyllique, une douceur de vivre, des quartiers vivants et animés (comme le centre-ville ou les quartiers Jeanne d’Arc-Longs-Champs-Atalante-Beaulieu et Villejean-Beauregard, par exemple), une forte concentration d’étudiants (plus de 65 000) et de jeunes actifs, offre de transports en commun complète, rendements intéressants, la présence de plusieurs résidences neuves, de nombreux commerces et services ainsi que d’équipements dédiés au sport et aux loisirs…

Une fiscalité attractive avec les dispositifs mis en place

Investir dans une résidence étudiante avec le régime LMNP permet au propriétaire d’être protégé des aléas relatifs à l’occupation du logement ou au non-paiement des loyers. Comme expliqué précédemment, le propriétaire peut, en plus du versement des loyers, profiter de différents avantages qui ont un impact direct sur les impôts (dispositif Censi-Bouvard). Il peut également se positionner sur un marché en plein essor et particulièrement dynamique, un marché qui offre de solides garanties pour l’avenir.

© Photographee.eu - Shutterstock

La possibilité de léguer la gestion du bien

Le propriétaire d’un logement au sein d’une résidence étudiante à Rennes ou dans n’importe quelle ville française peut compter sur un professionnel comme un gestionnaire de qualité qui prendra en charge la recherche de locataires et la mise en place des baux.

Le bail commercial pour plus de sécurité

Le bail commercial permet notamment à l’acheteur de bénéficier d’un revenu stable et fiable dans le temps, idéal pour compléter ses revenus ou pour préparer sa retraite. Il s’agit d’un document officiel qui assure au propriétaire sécurité et visibilité sur son investissement locatif. Ce document définit toutes les obligations de chaque partie (propriétaire et locataire) et fixe la répartition des charges. En cas de litige, le bail détermine les cas de résolution pour sécuriser l’investissement.

La possibilité de revente

Grâce à leur niveau de rendement initial élevé, les résidentes dédiées aux étudiants sont des « produits » performants au moment de la revente. Particulièrement attractives en matière d’investissement, elles permettent de garantir des revenus immédiats aux propriétaires.

Partager sur