Rennes, couronnée par le secteur immobilier neuf

Publié le 18 janvier 2018 par
Gwennaëlle Bourdon
Avatar Gwennaëlle BOURDON

Depuis quelques années, la ville de Rennes semble se hisser en première place des sondages concernant la qualité de vie, aussi bien à l’échelle nationale qu’européenne.

Quels sont les éléments contextuels qui convergent vers toujours plus de confort au sein de la capitale bretonne ? En quoi le bien-vivre à la rennaise influence-t-il le marché de l’immobilier neuf ?

Le quartier du Thabor, à Rennes, continue de voir ses prix s'envoler
© lenisecalleja.photography / Shutterstock

Au sommet des podiums

Quality of life in european cities

Celle que l’on appelait au IIIème siècle “ville rouge” (en raison de la couleur de ses fortifications) figurait récemment et pour la première fois dans une enquête de portée européenne.

Menée en 2015 par la Commission européenne, l'enquête "Quality of life in european cities" fait état de la perception, par les habitants, de la qualité de vie dans 83 villes d’Europe parmi lesquelles Lisbonne, Athène ou encore Manchester. Dans ce contexte, Rennes se classe première des villes françaises.

Ce sont plus de 40.000 habitants qui ont répondu au sondage, partageant leur niveau de satisfaction sur des problématiques aussi variées que le logement, les opportunités professionnelles, les transports publics, l’environnement, la sécurité, l’offre de commerces et de soins ou encore la qualité des espaces publics.

Palmarès 2017 des villes attractives

Classement réalisé depuis plusieurs années par le journal l’Express, le palmarès montrait, en 2017, à quel point l’Ouest français a du succès. En effet, Rennes partageait l’affiche avec les villes de Nantes et, plus au sud, de Toulouse.

Les preuves du succès

La place de la mairie à Rennes
© EQRoy / Shutterstock

Que savons-nous de Rennes lorsque l’on n’y vit pas ? Que le fleuve qui traverse la ville porte le nom de “Vilaine”, que les Trans Musicales résonnent dans les rues chaque début de décembre, que ses maisons typiques affichent des pans de bois...

La capitale bretonne présente, outre cela, tous les éléments constitutifs d’une ville où il fait bon acquérir un bien immobilier, notamment si c’est dans l’optique d’en faire un investissement locatif.

Une démographie florissante

On ne peut parler de Rennes sans évoquer son aire urbaine, qui s’étend - du nord au sud - de la petite commune de Bécherel à Corps-Nuds et - d’ouest en est - du Verger à Brécé.

Dans cette zone qui constitue Rennes Métropole, la 4ème plus forte évolution démographique a été enregistrée entre 1999 et 2009. Au dernier recensement de l’Insee, en 2016, ce sont plus 444.700 habitants qui peuplaient le secteur.

À l'échelle municipale, l'élan démographique est le même : la ville de Rennes a gagné 2.000 habitants entre 2013 et 2014 (données Insee).

Une vie étudiante prospère

Avec 66.000 étudiants inscrits chaque année dans les universités et les grandes écoles, Rennes est le 8ème pôle universitaire de France et le 1er pôle du Grand Ouest. Une population étudiante composée de millénials qui préfèrent investir dans le neuf .

Lieu majeur en matière de recherche universitaire (6.030 chercheurs et enseignants-chercheurs), la ville profite d’allocations spécifiques permettant aux doctorants de créer de nouvelles équipes de recherche, ce qui ne va pas sans renforcer l’attraction des diplômés pour la capitale bretonne.

Une position centrale

Le TGV en gare de Rennes
© EQRoy / Shutterstock

Située entre Brest, Orléans, Saint-Malo et Nantes, la ville de Rennes se trouve au cœur du Grand-Ouest français. Cette position carrefour est un atout pour ce qui est de la mobilité professionnelle et de l’attraction touristique.

De plus, il est possible de se rendre à Rennes depuis Paris en moins de 2 heures, grâce au train à grande vitesse (TGV). Cela fait de la ville, un lieu de villégiature prisé des Parisiens.

La proximité avec de nombreux sites touristiques

Si le tourisme est un fort vecteur de dynamisme, il faut souligner à quel point Rennes est proche de sites de renommée, tels que :

  • la côte d’Émeraude,
  • la baie du Mont-Saint-Michel,
  • les remparts de Saint-Malo,
  • la cité médiévale de Vitré,
  • la Vallé de Couesnon,
  • la Roche aux fées,
  • la ville forteresse de Fougères,
  • etc.

Des pôles vecteurs d’emploi

Au rang des entreprises créatrices d’emplois pérennes dans la ville rouge, l’on peut notamment citer :

  • les pôles universitaires : 9.000 emplois ;
  • les usines automobiles PSA Peugeot : 5.000 salariés ;
  • le premier quotidien régional français, Ouest France : plus de 1.500 employés ;
  • la société Legris Industrie (services aux entreprises) : plus de 1.400 employés.

Par ailleurs, Rennes se présente comme la première région alimentaire de France grâce à la présence, sur son territoire, de centres de recherche et d’innovation comme Agrocampus ou encore Valorial et d'entreprises telles que Sojasun (Noyal-sur-Vilaine), Lactalis Nestlé (Bourgbarré), Européenne Produits Laitiers (La Fresnais).

Enfin, la médiane du revenu disponible à Rennes Métropole est de 21.908€ : c’est 1.539€ de plus qu’à l’échelle nationale.

Investir en Pinel à Rennes

Dans la capitale bretonne, le prix de vente d’un appartement neuf de 3 pièces est de 3.471€ par mètre carré, en moyenne (hors stationnement et hors accession sociale), montant qui diffère selon les quartiers.

En périphérie rennaise, comptez 2.713€ par mètre carré (chiffres 2016 de l'agence d'urbanisme de Rennes, AUDIAR).

Gaëlle et Jules achètent un T3 neuf dans le quartier Sud-Gare pour un montant de 242.970€.

Dans le cadre du dispositif Pinel, le couple met son bien immobilier en location pour une durée de 9 ans.

Cet investissement locatif permet à Jules et Gaëlle de réaliser une économie fiscale de 43.735€, soit 4.859€ par an.

SOURCES
Vous souhaitez
bénéficier de conseils
d'experts immobiliers ?