La Courrouze à Rennes : Le 1er écoquartier de la métropole

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 30 novembre 2021

SOMMAIRE

Le vaste projet d’aménagement urbain de La Courrouze lancé dans les années 2000 s’est fortement développé. Promettant de stimuler l’immobilier neuf à Rennes ainsi que l’emploi et le dynamisme général de la métropole grâce à de nombreux projets de logements, bureaux et équipements neufs, La Courrouze est aujourd’hui labellisé ÉcoQuartier.

 

La Courrouze à Rennes : C’est quoi ?

Lancé en 2002, La Courrouze est un projet urbain gigantesque étalant sa construction sur 25 années. Remplaçant des anciens bâtiments de l’armée désaffectés, la Courrouze s’étend sur 155 hectares au Sud-Ouest de Rennes, dont 40 hectares d’espaces verts. L’écoquartier est à cheval sur le quartier Cleunay de Rennes et la commune de Saint-Jacques-de-la-Lande.

Les objectifs du quartier La Courrouze

Forcément, avec un projet d’une telle ampleur, il faut s’attendre à ce que les objectifs soient à l’image de l’opération. En effet, voici grosso modo les chiffres clés du projet :

La Courrouze s’inscrit dans une logique de ville durable et veut montrer la voie pour les futurs ÉcoQuartiers de la région. Elle souhaite refaire le lien entre Rennes et Saint-Jacques-de-la-Lande en ré-urbanisant de larges terrains délaissés, tout en créant un projet privilégiant les circulations douces et la « valorisation du patrimoine naturel ».

(c) Sergey Nivens - Shutterstock

L’aménagement urbain de l’écoquartier La Courrrouze

La taille du projet implique un aménagement minutieusement étudié, et celui-ci se fera sur de nombreuses zones différentes, divisées en 3 tranches de construction sur toute la durée de plan de construction.

Les 11 différentes zones de la Courrouze

Les trois tranches de construction se dérouleront chacune sur plusieurs années, étant donnés les nombreux bâtiments à sortir de terre ainsi que les aménagements et transformations prévus.

Première tranche

(c) chisloup - Wikimedia Creative Commons

Toutes les constructions de cette tranche ont été entreprises et livrées entre 2006 et 2014. C’était la mise en place de la première phase du projet urbain rennais.

(c) chisloup - wikimedia creative commons

Deuxième tranche

L’aménagement des secteurs de cette tranche a été réalisé entre 2012 et 2018. L’agrandissement des secteurs « Dominos » et « La Pilate » étaient également prévu sur cette période mais l’extension des Dominos se fera finalement entre 2022 et 2025.

(c) Lektz - wikimedia commons
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 30 96 48 60

Troisième tranche

La dernière tranche de travaux pour le projet urbain de La Courrouze a commencé en 2015 et durera jusqu’à la finition totale de l’aménagement de l’écoquartier. Les derniers secteurs sont les suivants :

(c) chisloup - wikimedia commons
(c) Pymouss - wikimedia commons

Équipements & aménagements paysagers

Pôle éducatif Simone Veil

Située dans le secteur Grande Prairie, l’école Simone Veil est un projet de groupe scolaire important, comprenant crèche, maternelle et élémentaire.

Les locaux propres au groupe scolaire :

  • bureaux, salle des maîtres, bibliothèque centre de documentation, salle d'activités servant au CALM et au Centre de Loisirs, salle de motricité (mutualisée entre le groupe scolaire et la crèche), locaux techniques et de rangement des fournitures scolaires, blocs sanitaires.
  • le pôle maternelle : 7 classes, 3 ateliers, 2 dortoirs, une salle de motricité et les blocs sanitaires enfants/adultes associés.
  • le pôle élémentaire : 9 classes, 4 ateliers et les blocs sanitaires enfants/adultes associés.
  • le pôle éducation physique et sportive.
  • le pôle restauration et locaux du personnel.

Les locaux propres à la crèche :

  • les locaux communs (hall dédié à la crèche, bureaux, salle de repos du personnel…).
  • l'accueil collectif composé de 4 unités (associées par 2).
  • les locaux d'activité (salle de motricité, local prêt/jeux, 2 ateliers, pièce d'eau et salle de réunion destinée, notamment, aux rencontres des assistantes maternelles).
  • les locaux logistiques.

Les espaces extérieurs:

  • une cour pour le pôle maternelle
  • une cour pour le pôle élémentaire
  • un jardin pour la crèche
  • une cour à vocation sportive.
lacourrouze.fr
© Yaroslav Astakhov - Shutterstock

La halle de la Courrouze

Réhabilitée et rénovée en 2014, la halle de La Courrouze est un ancien atelier industriel. Aujourd’hui, ce lieu de culture unique accueille événements et expositions et fait profiter le quartier de La Courrouze d’une programmation riche toute l’année, gérée par Citedia.

La halle, c’est un peu plus de 1600m² d’espace et une capacité de 1600 personnes selon la modulation. Aussi adaptée aux galas et salons qu’aux expositions et conférences, la halle dispose même d’une terrasse en bois de 130m² en guise d’espace supplémentaire.

La ligne B du métro

Comme mentionné précédemment, la très attendue nouvelle ligne B du métro Rennais s’est implantée au cœur de La Courrouze. Elle desservira deux stations dans l’écoquartier : Cœur Courrouze dans le secteur du même nom et Saint-Jacques-Gaîté, le terminus, dans le secteur dit du « Grand Équipement ».

À l’image de l’autre terminus du côté de Rennes Atalante Beaulieu, ViaSilva, c’est tout le développement urbain d’un quartier qui s’articule autour du transport public. En effet, le parking de 800 voitures et 200 vélos à côté du terminus de La Courrouze ainsi que l’aménagement d’un échangeur pour accéder au périphérique font de cette zone un pôle multimodal à travers duquel la métropole rennaise attend beaucoup de passage.

(c) Pymouss - wikimedia commons

Les espaces verts

L’écoquartier de La Courrouze à Rennes, c’est également un projet ancré profondément dans le respect de la biodiversité et le développement durable. Aussi, dans cette logique de « ville verte », une quarantaine d’hectares sont attribués à la création de nouveaux espaces verts et l’aménagement des existants. Trois aires de jeux équipées avec revêtement sécurisé ou encore toboggans se sont installées dans les secteurs de La Pilate, le Bois Habité ou encore les Jardins de Cleunay.

La promenade Jules Verne a également été aménagée en lieu et place d’un vallon en friche, et sera agrémentée de potagers partagés dont les habitants pourront bénéficier.

Enfin, un nombre important de chemins piétons et voies de circulation douce ont été pensés pour rendre le quartier plus convivial et chaleureux, et permettront aux résidents d’emprunter des raccourcis ou détours entourés de verdure pour se balader.

(c) Abyjoy - wikimedia creative commons
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 30 96 48 60
Partager sur