Rennes Métropole : un budget d’1 milliard d’euros pour les nouvelles politiques publiques locales

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.

Publié le 30 mars 2021 par

Charlotte Guehennec Avatar de l'auteur "Charlotte GUEHENNEC"

SOMMAIRE

Présenté mi-Mars lors du Conseil Métropolitain, le budget de Rennes Métropole pour l’année 2021 approche le milliard d’euros ! Malgré une période délicate liée à la crise sanitaire actuelle, la métropole bretonne entend continuer à soutenir l’économie locale et investir dans ses projets urbains, comme la construction d’appartements neufs à Rennes. Un objectif chiffré à la hauteur des engagements de la maire Nathalie APPERE, élue aux dernières élections municipales de la ville en mai 2020. Un enjeu économique, et politique donc.

Les 6 missions du budget de Rennes Métropole :

 Budget de Rennes Métropole - Maison à colombage dans la ville de Rennes en Bretagne
©lenisecalleja.photography -Shutterstock

Les modifications du réseau de transport de Rennes Métropole

Alors que la plus grande partie du budget de Rennes Métropole concerne la relance économique, avec 465 millions d’euros dédiés, les transports urbains bénéficient d’un investissement de près de 365 millions d’euros.

Dans le détail, cette somme comprend 203 millions d’euros pour la réalisation d’équipements et le remboursement des emprunts. Et 161 millions d’euros concernent les dépenses nécessaires au fonctionnement des services publics de la collectivité.

Favoriser les modes de transports écoresponsables

Soucieuse de favoriser un réseau de transport plus écologique, la métropole de Rennes ambitionne de consacrer 77 millions d’euros au développement des modes de transports doux. Concrètement, le réseau express de vélo sera étendu et des aménagements de voirie seront réalisés. Des axes incitatifs à l’utilisation du bus et du covoiturage.

Un investissement qui ravit les élus écologistes de Rennes Métropole : ”Plus de 10 millions par an consacrés aux aménagements en faveur du vélo, cela fait 22 € par an et par habitant”

Densifier l’usage du métro à Rennes Métropole

Initialement prévue vers le mois de juin 2021, la nouvelle ligne B du métro de Rennes devrait prendre du retard, la faute à la crise du COVID. Une mise en service très attendue dans la métropole car les 21 nouvelles rames devraient desservir 15 stations et assurer 120 millions de voyages par an.

Une cadence qui oblige à maximiser la sécurité en multipliant les tests de contrôle. ”Ce très grand projet d’investissement, qui va révolutionner la ville, avance. Toutes les stations ont été livrées le 17 décembre dernier. Elles sont prêtes à accueillir les voyageurs. Mais 1 800 essais restent à mener pour garantir un système qui fonctionne parfaitement et la sécurité des voyageurs.” indique Nathalie Appéré, actuelle maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.

Cette nouvelle ligne du métro s’accompagne d’une augmentation de la capacité de la ligne A. Un budget estimé à 103 millions pour ce chantier qui comprend la création de six rames supplémentaires et permettra d’augmenter la capacité de 24 %. Prévu pour 2028, cet allongement du métro est soumis à la concertation des habitants de la ville.

La nouvelle fréquence de la ligne A du métro permettrait d’accueillir “9 300 personnes par heure par heure […] contre 7 500 personnes transportées aujourd’hui”précise Matthieu Theurier vice-président écologiste délégué aux mobilités et aux transports à Rennes.

Budget de Rennes Métropole- Le réseau de transport velo STAR et un bus à Rennes
©EQRoy -Shutterstock

Renouveler le parc de bus

Axe majeur du budget de Rennes Métropole, la transition écologique des transports en commun passe par l’acquisition de 92 nouveaux bus électriques Mercedez-Benz. Un achat de 61 millions d’euros auxquels s’ajoutent 37 millions d’euros dédiés à la remise en état du dépôt de bus Baud Chardonnet.

Adapter le tracé des transports en commun de Rennes

Suite à une consultation citoyenne, le Conseil Métropolitain de Rennes a adopté 12 modifications du réseau existant. Des aménagements de dessertes dans la vile et des changements d’horaires qui seront applicables dès 2021.

7 lignes de bus vont bénéficier de nouveaux horaires, et des dessertes supplémentaires vont mieux correspondre aux attentes des usagers. Enfin, des lignes supplémentaires de transports scolaires seront créées, ainsi que de nouveaux horaires et arrêts.

La politique de Rennes Métropole pour l’habitat et le logement

Elément majeur du programme politique de Nathalie Appéré, la question du logement va bénéficier d’un budget de 55 millions d’euros pour ses investissements et 20 millions d’euros pour les frais de fonctionnement. Une dépense à l'image de l’engagement de la municipalité de Rennes et de Rennes Métropole d’agir pour la transition écologique et l’habitat social.

La mission “Aménagement, habitat et solidarité de Rennes Métropole ”s’articule autour de 3 axes :

Pas moins de 5 millions d’euros seront destinés aux dépenses de rénovation des logements, dont écoTravo. Ce service public de Rennes Métropole propose aux propriétaires de maisons à Rennes des conseils gratuits et des aides financières pour réaliser les travaux de rénovation énergétiques de leur habitat.

Rennes Métropole compte également investir 30 millions d'euros dans la construction et la rénovation des logements sociaux. L’aménagement urbain avec la création de zones d’activités métropolitaines est également prévu.

Le programme de Rennes Métropole pour l’habitat, en quelques chiffres :

  • 7 000 autorisations d’urbanisme et 17 opérations d’aménagement en cours
  • 5 058 logement sociaux attribués, 21 085 foyers en attente, 754 logements locatifs sociaux livrés et 469 rénovés
  • 282 logements en accession aidée livrés et 424 prévus dans les 2 années à venir
Budget de Rennes Métropole-  Chantier avec une grue
©UnkasPhoto -Shutterstock

Soutenir les communes et le développement de Rennes Métropole

Sur le budget de 983 millions d’euros alloué aux politiques publiques de Rennes Métropole, la relance et le développement économique représente 44 millions d’euros. Cette dotation de solidarité commune permet aux villes une visibilité financière, et leur permet de soutenir l’accueil d’une nouvelle population.

Au total, c’est un budget de 54 millions d’euros que Rennes Métropole met en place pour son attractivité et son développement économique :

Dans les faits, 317 entreprises et 128 commerçants/artisans ont bénéficié d’une Aide à l’Investissement COVID19.

Budget de Rennes Métropole - Pièces de monnaies
©HandmadePictures-Shutterstock

Les enjeux urbains de Rennes Métropole bousculés par la covid-19

Alors que les élections municipales de 2020 ont vu Nathalie Appéré signer un second mandat à la tête de la mairie de Rennes, la crise sanitaire est venue perturber la mise en place de son programme politique.

Maire de Rennes mais également Présidente de Rennes Métropole, Nathalie Appéré propose un engagement social et écologique à ses administrés. Une ambition qu’elle a exposé à travers son programme dont voici les axes principaux :

  1. Répondre à l’urgence sociale : baisse des tarifs des transports en communs pour les moins de 26 ans dans l’aire urbaine de Rennes, développement de centres d’hébergement d’urgence, construction de 1 800 logements par an dont 25 % en accès social
  2. Soutenir les emplois et l’économie : plan d’aide pour la rénovation thermique de 6 000 logements par an, plan d’urgence pour les PME, favoriser l’écoconstruction pour le nouveau site de la Janais, subventions et aides financières pour les associations de Rennes Métropole
  3. Accélérer la transition écologique de Rennes Métropole : limiter l’usage des pesticides, favoriser l’alimentation bio des cantines scolaires, créer des zones à trafic limité, développer le réseau vélo et 5 lignes de bus
  4. Protéger et être à l’écoute des citoyens : création de maison de retraite à domicile, densification de l’offre de soins, composition de jurys citoyens pour l’aménagement urbain, création d’une brigade contre les incivilités
  5. Soutenir le sport et la culture : rénovation du parc-expo et de la salle de la Cité, des piscines et gymnases et aides aux cafés-concerts
  6. Proposer un urbanisme plus vert de la métropole rennaise : plantation de 30 000 arbres et création de voies végétalisés, modification du PLU pour limiter la hauteur des bâtiments.

Des mesures qui s’accordent avec le budget de Rennes Métropole voté lors du Conseil Métropolitain, mais qui rencontrent des difficultés en tant de crise sanitaire.

“Nos hypothèses budgétaires sont volontaristes » souligne Nathalie Appéré. La métropole rennaise est en effet confrontée à une augmentation de ses dépenses et une baisse de ces recettes. “C’est clairement lié à la crise sanitaire. Habituellement, nos recettes sont en croissance au moins autant que nos dépenses. » précise Marie Ducamin, la vice-présidente de Rennes Métropole en charge des finances.

Le budget de Rennes Métropole et la crise COVID19

Malgré des recettes en diminution, la métropole de Bretagne s’efforce de maintenir ses investissements. De fortes dépenses concernent la gestion de la crise, avec la mise en place d’aides d’urgence pour les commerçants, artisans, entreprise et structures d’insertions. Un Fond d’Urgence Logement est également dédié aux locataires qui rencontrent des difficultés à payer leur loyer.

Près de 5 millions d’euros sont alloués au plan de rebond établi par Rennes Métropole. Huit secteurs sont directement concernés : le commerce, le tourisme, la culture et l’événementiel, le bâtiment durable, l’alimentation, la santé et les services à la personne, la cybersécurité, les véhicules et moyens de mobilités durables.

 Budget de Rennes Métropole - Représentation des taux
©Monster Ztudio-Shutterstock
Partager sur