Immeuble écologique à Rennes : 54 appartements chauffés par le métro

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Charlotte GUEHENNEC" Charlotte Guehennec

le 19 mai 2021

SOMMAIRE

C’est dans le quartier de Cleunay à Rennes que vient d’être livrée la résidence l’Emblem. 54 logements répartis dans 2 bâtiments qui, en plus de profiter des diverses prestations de l’immobilier neuf à Rennes, bénéficient d’un système de chauffage original qui capte la chaleur du métro rennais. Explications sur cette innovation en faveur de l’immobilier écologique.

©KENG MERRY paper art-Shutterstock

La géothermie au service de logements écologiques

Livrée par le promoteur Néotoa, la résidence l’Emblem porte bien son nom. À Cleunay, il s’agit en effet du premier concept d’immeuble écologique à profiter d’un système de géothermie lié au métro rennais. Comme le précise Philipe Scouarnec, directeur adjoint de Néota, ce captage d’énergie redistribuée vers l’habitat est possible “grâce à un système de serpentins intégrés dans les parois et les planchers de la station de métro. Les calories du sol sont captées pour alimenter le chauffage et l'eau chaude de ces appartements neufs.”

Un système innovant dans lequel a investi Rennes Métropole, en accord avec sa politique en faveur du développement durable et de la transition écologique de l’immobilier. Ce procédé a déjà été utilisé place Saint-Germain au sein de 10 appartements neufs livrés par HLM Archipel Habitat, fin 2020. Les parois de la station de métro ont en effet été utilisées comme stockage thermique. Là encore un immeuble écologique, qui a par ailleurs été soumis à la validation des riverains du quartier.

Pour garantir une optimisation de la captation d'énergies, les ingénieurs chargés du projet ont mis en place tout un assemblage technique : pompe à chaleur géothermique, échangeur, ballon d’eau chaude, tuyaux enterrés et serpentins intégrés aux structures de génie civil où circule l’eau. Plus simplement, des sondes géothermiques ont été installées dans la dalle supérieure et les parois verticales de la station souterraine. Une surface suffisante pour alimenter les besoins énergétiques de tous les appartements neufs de la résidence L’Emblem.

Cette ambition technique et écologique est notamment portée par Elisabeth Gonçalves, chargée du développement des énergies renouvelables et des innovations énergie à Rennes Métropole : « il est apparu pertinent d’exploiter les caractéristiques [des stations de métro] pour chauffer les bâtiments prévus au-dessus ».

©stockwerk-fotodesign-Shutterstock

Un programme neuf moderne et éco-responsable

La résidence est composée de 54 appartements neufs et de 3 commerces au rez-de-chaussée, et se situe, très logiquement, près des stations de la nouvelle et seconde ligne de métro à Rennes.

Les deux bâtiments de cet ensemble immobilier mixte comprennent respectivement 7 et 9 étages, et proposent 23 appartements du deux pièces aux cinq pièces en accession libre, et 31 logements neufs du studio bis au cinq pièces en location.

Chaque immeuble écologique de ce programme unique profite des prestations de standing de l’immobilier neuf. Bénéficiant déjà d’une géothermie remarquable, ces deux bâtiments sont certifiés Habitat et Environnement par CERQUAL et sont conformes aux normes environnementales de la RT 2012. Des éléments gages d’économies d’énergies et de confort au sein de l’habitat. Les appartements neufs possèdent de beaux volumes ainsi qu’un accès sur l’extérieur avec terrasse ou balcons, et un parking en sous-sol est réservé à certains occupants.

La certification CERQUAL

CERQUAL Qualitel Certification est un organisme qui certifie depuis 2015 la qualité des maisons et appartements neufs selon des critères environnementaux, techniques (comme l’isolation ou les équipements intérieurs) et économiques. CERQUAL peut délivrer les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE pour des projets immobiliers neufs en construction, en exploitation ou en rénovation. Cette certification atteste par exemple des performances d’un immeuble écologique.

©Zastolskiy Victor-Shutterstock

Construit dans le quartier Cleunay à Rennes, la résidence l’Emblem répond aux objectifs de renouvellement urbain de ce secteur de la métropole bretonne, tant dans son ambition écologique que dans son style architectural. Les agences PNCL Architecture et Claire Gallais Architecture ont en effet imaginé une structure privilégiant des volumes verticaux, qui contrastent avec le socle de l’immeuble, massif et rectangulaire. Les ouvertures s’alignent en quinconces, et les balcons sont en renfoncement, pour une intimité optimale. Résolument contemporains, chaque immeuble écologique de ce programme immobilier marque de son empreinte l’environnement urbain du Cleunay.

La transition écologique de Rennes

Alors que la RE2020 devrait redéfinir les codes de la transition écologique de l’immobilier dès 2022, la métropole rennaise a déjà pris le pas du développement durable depuis plusieurs années. Création d’écoquartiers, renouvellement urbain, modes de transports doux privilégiés, ou encore utilisation de matériaux durables... Rennes agit pour un immobilier et un habitat écologique.

Véritable écocité prévue pour accueillir près de 10 000 habitants, cette zone de 115 hectares fait la part belle aux espaces naturels et aux projet urbains éco-responsables. En mixant architecture moderne et nature préservée, cet écoquartier propose des appartements neufs dans un cœur de verdure. Avec une gestion responsable des eaux de pluie, des déchets, et une des voies de transports doux, la ville de Rennes présente un visage plus vertueux de son immobilier.

Valable jusqu’en 2024, ce plan PCAET acté par Rennes Métropole a pour objectif de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre par habitants d’ici 2030. La ville, qui connait une croissance démographique continue depuis plusieurs années, devrait atteindre les 500 000 habitants à l’aube de 2030. Un constat qui fait de la question écologique en milieu urbain, un défi à relever pour la métropole, et une opportunité pour la construction d’appartements neufs.

Rennes, récompensée pour son engagement écologique

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie a décerné en 2019 le label “Cit’ergie” à la ville de Rennes pour sa politique sur les domaines de l’énergie et du climat.

©Iakov Filimonov-Shutterstock

Les innovations de l’immobilier neuf

Si la métropole de Rennes investit dans un plan d’actions en faveur du développement durable, elle est aussi accompagnée par la croissance verte opérée par les acteurs de l’immobilier neuf. Au-delà des normes environnementales RT2012 et RE2020, le secteur du bâtiment propose des projets et alternatives écologiques aux matériaux existants. Le bois, le chanvre ou la laine de coton sont ainsi de plus en plus utilisés dans la construction des appartements neufs. Un usage nouveau qui entend répondre à terme à l’objectif “Zero Carbone “ de la RE2020.

La construction d’immeubles écologiques dit BEPOS (bâtiment à énergie positive) accélère la mutation de l’immobilier. Ces immeubles sont conçus pour produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

BEPOS : un immeuble écologique

Un BEPOS est une construction, maison ou appartement, dont le bilan énergétique calculé sur 1 an est positif. Ce bâtiment produit plus d’énergie, électrique ou thermique, qu’il n’en consomme pour son propre fonctionnement.

Les appartements neufs bénéficient eux d’innovations technologiques appliquées au quotidien, comme les systèmes domotiques qui permettent une gestion optimale et à distance de ses équipements de chauffages et de lumière dans chaque pièce. Des solutions innovantes pour l’immobilier qui sont notamment soutenues et développées par le mouvement French PropTech, basé à Montpellier et Nantes.

©Stanisic Vladimir-Shutterstock
Partager sur