La culture à Rennes

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.

SOMMAIRE

Tant en matière de création artistique que culinaire, les rennais ont une patte unique. La capitale bretonne est la ville du Rock, des festivals et d’une vitalité étudiante bouillonnante.

L’histoire de Rennes, c’est également une tradition de créativité exacerbée par la personnalité anti conventionnelle de la ville rouge, épicentre et scène d’exposition de toute la créativité bretonne.

La Gastronomie

© Kergourlay - Wikimedia commons

Rennes compte 3 restaurants étoilés (+ 1 à Noyal-sur-Vilaine) et une multitude d’établissements qui vous servirons les poissons de la côte d’Emeraude, les huitres de Cancale, des déclinaisons réinventées de spécialités locales, françaises ou de tous horizons.

La spécialité de la ville est évidement la galette bretonne qui s’accommode ici à toutes les fantaisies. Plus de 35 crêperies font chauffer la billig et garnissent les galettes de blé noir : d’Andouille de Guémenée, de soubise (compotée d’oignon au beurre), de noix de Saint Jaques au lard ou de... rien, aussi, pour les puristes qui trempent leur galette nature dans le lait ribot, à la bretonne.

Une spécialité ultra locale et exclusivement rennaise : la galette saucisse. Ce sandwich rennais est une institution qui se mange attablé en terrasse ou à la manière d’un sandwich, en se baladant au marché ou sur les bancs du stade Rennais.

Un phénomène local qui peut surprendre un public non averti, est la file d’attente (qui peut durer plus de 20 minutes) devant le camion de galette saucisses au marché des Lices le samedi matin, ou aux abords du Stade, les jours de match. Ce “hot dog rennais” fait l’objet d’un culte tel qu’il a inspiré l’hymne du stade rennais “galette saucisse je t’aime”.

Le TNB Théâtre National de Bretagne

© EQRoy - Shutterstock

Créé à Rennes en 1990, le Théâtre National de Bretagne est le plus grand théâtre de Rennes, il héberge également, une école, un cinéma d’art et d’essais et un restaurant. Depuis sa rénovation en 2008, le bâtiment possède 3 salles de théâtre (respectivement 924, 260 et 120 places).

Au troisième étage, deux salles sont dédiées au cinéma d’Art et d’Essai : une grande de 480 places, et une plus petite de 92 places.

Chaque année au mois de novembre, le TNB organise le festival Mettre en scène, devenu depuis en 2017 "Festival TNB".

Il présente à l’année une programmation éclectique de théâtre, musique, dance, performances, spectacles jeune public, d’artistes nationaux et internationaux et abrite également les concerts de l’Orchestre National de Bretagne.

La Criée

© Abujoy - wikimedia commons

Au cœur des halles du marché central dessinées 1923 par Emmanuel Le Ray, le centre d’art contemporain propose expositions et rencontres avec les artistes. La Criée est un lieu de recherche et de diffusion des travaux d’artistes français ou étrangers, connus ou à découvrir.

L’espace est ouvert gratuitement au public, qui peut faire appel aux médiateurs sur place pour accompagner ses découvertes. C’est un lieu de création, de recherche et de réflexion autour des expressions artistiques d’aujourd’hui et de demain. Une programmation éclectique qui mêle expositions pluridisciplinaires, projets de recherche, rencontres et médiation culturelle et artistique.

Les Champs Libres

© Agent de la Bibliothèque de Rennes Métropole - wikimedia commons

Les Champs Libres sont inaugurés en 2006, dans un édifice signé Christian de Portzamparc à l’identité architecturale marquée. C’est un pôle multiculturel de Rennes Métropole , situé à quelques pas de la gare EuroRennes qui regroupe en un seul lieu : bibliothèque de Rennes, musée de Bretagne, Médiathèque, Cantine numérique, un Espace des sciences équipé d’un planétarium, un espace d’exposition temporaires et permanentes (avec entre autres l’exposition permanente retraçant l’affaire Dreyfus).

Pour les plus jeunes, Le Laboratoire de Merlin, un espace ludothèque , et une bibliothèque fournie sont à disposition. Régulièrement, des ateliers (mosaïque façon Odorico, Trivial Poursuite Bretagne, calligraphie médiévale...) sont organisés à leur intention.

Le Frac

© Erwan Corre - wikimedia commons

La collection du Fond Régional pour l’Art Contemporain de Bretagne est riche de plus de 5 000 œuvres réalisées par plus de 700 artistes. Situés près du parc de Beauregard à quelques pas du Campus de Villejean, les locaux du FRAC présentent une grande diversité de création : peinture, dessin, vidéo, sculpture. L’organisme est un soutien de taille pour les artistes vivant ou travaillant en Ille-et-Vilaine.

En 2019, la collection du FRAC est composée de

Les Trans’Musicales

© Céline Haentzler - wikimedia commons

Tremplin pour de nombreux artistes nationaux et internationaux, les Trans musicales sont une institution rennaise depuis 1979.

La programmation est volontairement orientée vers la découverte et les révélations des trans deviennent fréquemment des têtes d’affiches. C'est ici que Björk, Lenny Kravitz ou Ben Harper ont joué pour la première fois en France. C’est aussi ici que Nirvana, Noir Désir, Mano Negra, Bérurier Noir, Daft Punk, Les Négresses Vertes, the Fugees, Beastie Boys, Stromae... … ont été révélés au grand public français.

Jusqu’en 2004, les concerts avaient lieu principalement dans les salles de la Cité et dans la salle de concert l’Ubu. Les Trans ont depuis été déplacées au Parc Expo de Rennes (à côté de l'Aéroport de Saint Jacques de-la-Lande). Le festival jumeaux "Bars en Trans” se déroule dans la même période dans les bars en cœur de ville.

Le festival Mythos

© Tilly antoine - wikimedia commons

Crée en 1996, le festival Mythos a pour crédo, la mise en valeur des mots et de la Parole sous toutes ses coutures : chanson, poésie, conte, théâtre, mythe… Un festival éclectique, qui met à l’honneur les arts célébrant l’oralité et questionne leurs places dans la société actuelle.

Tous les ans, au mois d'avril, des spectacles et animations sur ce thème sont organisés au sein des communes de Rennes Métropole, dans une vingtaine de lieux : théâtres, centres culturels… avec un épicentre dans les jardins du Thabor, l’un des plus jolis cadres du cœur historique de Rennes.

Deux cabarets de bois, dont l’un en forme de chapiteau agrémenté de vitraux colorés, accueillent concerts, restaurants et grandes soirées botaniques.

Sur une durée de six jours, le Festival voit défiler, en moyenne, 30 000 festivaliers tous les ans.

Histoire de Rennes - Des remparts de Condate à la LGV